Jennifer Lawrence
27
11
2016

Jennifer Shrader Lawrence est une actrice américaine, née le 15 août 1990 à Louisville dans le Kentucky.

Révélée en 2010, dans le film indépendant Winter’s Bone, pour lequel elle est nommée à l’Oscar de la meilleure actrice, Jennifer Lawrence est propulsée au rang de star mondiale en 2012 avec la sortie de The Hunger Games, premier des quatre épisodes cinématographiques de la saga adaptée des livres de Suzanne Collins, où elle tient le rôle principal de Katniss Everdeen. Elle interprète également Mystique dans la trilogie préquelle X-Men.

En 2013, à l’âge de 22 ans, elle reçoit de nombreuses récompenses pour son rôle de Tiffany Maxwell dans le film Happiness Therapy de David O. Russell, dont le Golden Globe de la meilleure actrice et l’Oscar de la meilleure actrice. Ainsi elle devient la deuxième plus jeune actrice à recevoir ce trophée dans cette catégorie après Marlee Matlin.

En 2014, pour son rôle secondaire dans la comédie dramatique American Bluff, Jennifer Lawrence obtient le Golden Globe Award, le BAFTA Award et une troisième nomination aux Oscars.

Cette même année, la jeune femme arrive en tête de la « liste des femmes les plus sexy du monde » selon le magazine américain FHM, ainsi qu’en tête de la « liste des actrices les plus puissantes » selon Forbes.

En 2015, selon le magazine Forbes, elle est l’actrice la mieux payée au monde avec près de 52 millions de dollars. Cette même année, la jeune actrice a annoncé qu’elle allait réaliser son premier film.

JEUNESSE
Jennifer Lawrence est née à Indian Falls, banlieue de Louisville, dans le Kentucky. Elle est la fille de Karen Lawrence, directrice d’un camp de vacances pour enfants, et de Gary Lawrence, anciennement détenteur d’une entreprise de construction. Elle a deux frères ainés, Ben et Blaine. Elle étudie à la Kammerer Middle School de Louisville. Elle dira qu’elle n’était pas heureuse durant son enfance car elle souffrait d’hyperactivité et était considérée comme insociable parmi ses pairs. Cheerleader à l’école, Lawrence pratique plusieurs sports, notamment le softball, le hockey sur gazon et le basket-ball dans une équipe de garçons entraînée par son père. Sa mère lui permettait pas de jouer avec d’autres filles car elle est considérée comme « trop brutale ». En décrivant ses ambitions lorsqu’elle était enfant, Lawrence dira : « J’ai toujours eu une idée très normale de ce que je voulais : je voulais être une maman et je voulais être médecin et je voulais aller vivre dans le Kentucky. Mais j’ai toujours su que je voulais être célèbre ». Quand son père travaillait à la maison, elle jouait pour lui, en s’habillant souvent en clown ou en ballerine. Elle est également friande d’équitation et fait des visites quotidiennes dans une ferme équestre locale. Elle s’est déformée le coccyx après avoir été secouée par un cheval. Elle joue son premier rôle à l’âge de neuf ans dans une pièce de l’Église basée sur le Livre de Jonas, où elle incarne une prostituée, ce qui conduira à un ami de la famille à dire à sa mère : « Nous ne savons pas si nous devrions vous féliciter ou non, parce que votre enfant est une grande prostituée ». Les années suivantes, Jennifer continue à jouer dans des rôles dans des pièces de l’Église et des comédies musicales à l’école.

À l’âge de 14 ans, pendant des vacances en famille à New York, elle est repérée par un découvreur de talents qui a organisé pour elle une audition pour des agents. Sa mère Karen n’est pas trop enthousiaste à l’idée de laisser sa fille poursuivre une carrière d’actrice, mais s’est brièvement déplacée en ville afin de la laisser obtenir des rôles. Après une première lecture à froid, les agents étaient d’avis que sa lecture était la meilleure qu’ils avaient vue pour quelqu’un de jeune bien que sa mère l’a convaincue que les agents sont des menteurs. De ses premières expériences, l’actrice dira que c’« était difficile au début », car n’ayant pas d’amis et parce qu’elle était solitaire.

Malgré l’opposition de ses parents, elle signe à la CESD Talent Agency, qui ont convaincu son père et sa mère de la laisser faire des auditions à Los Angeles. Karen accepte à condition qu’elle obtienne son diplôme d’études secondaires. Jennifer Lawrence est finalement scolarisée à domicile à Los Angeles et est diplômée deux ans plus tôt d’un lycée de Louisville, avec une moyenne de 3.9 sur 4. Considérant que jouer un rôle est naturel chez elle, elle refuse de nombreuses offres de modélisations à ce moment-là. Entre des emplois intérimaires dans la ville, l’adolescente fait des visites régulières à Louisville, où elle sert comme assistante infirmière au camp de sa mère, elle a d’ailleurs récemment déclaré que si elle n’avait pas réussi à vivre du métier d’acteur, elle serait devenue infirmière.

DEBUTS (2006-2008)
Sa carrière d’actrice débute en 2006 à la télévision avec un petit rôle dans le téléfilm Company Town, suivi de seconds rôles dans de nombreuses séries télévisées tels que Monk la même année et Médium en 2007. Ses rôles l’ont conduit à obtenir un rôle important dans The Bill Engvall Show diffusée de 2007 à 2009 sur la chaîne TBS. Dans cette sitcom, composée de trente épisodes, elle interprète Lauren Pearson, la fille aînée de la famille et adolescente rebelle. La série, qui a duré pendant trois saisons, permet à la jeune actrice d’obtenir ses premières critiques favorables, notamment par Tom Shales du Washington Post, qui la considère comme « une voleuse de scène », tandis que David Hinckley du New York Daily News écrit qu’elle réussit à livrer « l’exaspération perpétuelle des adolescentes ». Elle obtient le Young Artist Award de la meilleure interprétation dans une série télévisée en 2009.

REVELATION (2008-2011)
En 2008, elle fait ses débuts au cinéma dans le film dramatique indépendant Garden Party. Peu après, elle obtient des rôles importants. Avec le drame The Poker House, elle incarne l’aînée des trois sœurs vivant avec leur mère toxicomane. Le critique Stephen Farber du Hollywood Reporter pense que Jennifer a « une aisance touchante à la caméra qui transmet la résilience des enfants ». Sa prestation lui vaut le prix de la meilleure interprétation au Festival du film de Los Angeles. Elle apparaît dans Loin de la terre brûlée, film choral de Guillermo Arriaga, dans lequel elle joue le rôle adolescente de la fille de Kim Basinger, partageant l’interprétation du personnage avec Charlize Theron, qui incarne le rôle adulte. Ce premier rôle lui permet de remporter le prix « Marcello Mastroianni du meilleur jeune espoir » à la Mostra de Venise 2008. Mark Feeney du Boston Globe estime que Jennifer est un mauvais choix de casting, tandis que Derek Elley de Variety la félicite comme l’atout principal de la production, écrit qu’elle « est complètement d’une profondeur fraîche ». Toujours en 2008, elle participe au clip musical The Mess I Made du groupe Parachute.

Mais c’est en 2010 qu’elle obtient le rôle qui la révèle, avec le drame Winter’s Bone, réalisé par Debra Granik et basé sur un roman du même nom de Daniel Woodrell, dans lequel elle interprète Ree Dolly, une adolescente pauvre vivant dans les Monts Ozarks, qui prend soin de sa mère malade mentale et de ses jeunes frères et sœurs pendant qu’elle recherche son père disparu. Jennifer voyage à Ozarks une semaine avant le tournage en vivant avec la famille sur lequel reposait l’histoire, pour sa préparation, a appris à se battre, à enlever la peau des écureuils et à couper du bois. La prestation de la jeune actrice est acclamée par la critique : David Denby du New Yorker dit que le film serait « inimaginable avec quelqu’un de moins charismatique » et Peter Travers de Rolling Stone note que « sa performance est plus que du jeu, il s’agit d’une tempête ». La production acclamée remporte le Grand Prix du Jury au Festival de Sundance. Lawrence reçoit le National Board of Review de la meilleure révélation et d’autres prix et nominations, dont l’Oscar de la meilleure actrice, faisant d’elle la deuxième plus jeune actrice à être nommée dans cette catégorie. Au box-office, le film remporte un succès commercial modeste.

En 2011, elle tient un rôle secondaire dans le drame romantique Like Crazy, dans lequel elle partage l’affiche avec Anton Yelchin et Felicity Jones et qui traite des relations à longue distance. La même année, Jodie Foster choisit Jennifer Lawrence pour jouer dans le film qu’elle dirige : Le Complexe du Castor. Dans cette comédie dramatique, la jeune actrice joue aux côtés de Mel Gibson et Jodie Foster elle-même, ainsi qu’Anton Yelchin. Tourné en 2009, la production est retardée en raison de la controverse concernant Gibson et a finalement échoué à trouver un large public.

CONSECRATION (2011-2013)
En 2011, elle obtient son premier grand succès commercial avec le blockbuster X-Men : Le Commencement, qui est son premier film à connaître une large sortie en salles. Dans ce préquelle de la saga X-Men, où elle partage l’affiche avec James McAvoy et Michael Fassbender, elle tient le rôle de la mutante Mystique, incarnée par Rebecca Romijn dans les films précédents. Claudia Puig de USA Today considère le film comme « un reboot chic » de la franchise et estimant que la « performance fougeuse » de Lawrence habilite le film. Avec 350 millions de dollars de recettes mondiales, X-Men: Le Commencement est le film de Jennifer le plus largement vu à cette période.

Le profil de Jennifer commence à s’accroître en 2012 lorsqu’elle est choisie pour incarner Katniss Everdeen, rôle principal du film Hunger Games, adaptation du premier roman de la trilogie à succès du même nom de Suzanne Collins. Situé dans un futur post-apocalyptique, la franchise raconte l’histoire de Katniss, adolescente qui rejoint les forces rebelles contre un gouvernement totalitaire après avoir remporté un événement annuel télévisé brutal. En dépit d’être une admiratrice du livre, Jennifer était au début sceptique pour incarner le rôle, intimidée par l’ampleur du film et réfléchit sur la façon dont cela affectera sa carrière. Elle accepte de participer au projet après que sa mère l’ait convaincue de prendre le rôle. Elle subit un important entraînement physique, en pratiquant des techniques de combats, au yoga, à l’escalade de roches et d’arbres et aux techniques de combats à mains nues. Bien que formée, elle s’est blessée en courant près d’un mur. Le film est accueilli favorablement par la critique, notamment la performance de l’actrice, Todd McCarthy du Hollywood Reporter estime qu’elle est l’« actrice idéale à l’écran » et Roger Ebert trouve qu’elle ancre le film avec une « présence et une gravité impressionnante ».

Avec 694 millions de dollars de recettes mondiales56,48, Hunger Games devient le film avec un rôle principal féminin à faire le plus de recettes57 faisant de Lawrence l’héroïne de film d’action la plus rentable de tous les temps58.

La même année, elle partage l’affiche avec Bradley Cooper et Robert De Niro dans la comédie Happiness Therapy de David O. Russell. Sa prestation est saluée par la critique américaine et par le public, avec 236 millions de dollars de recettes mondiales. Elle campe également le personnage d’Elissa dans La Maison au bout de la rue, son premier rôle dans un film d’épouvante. Au début de l’année 2013, pour son rôle de Tiffany Maxwell dans le film Happiness Therapy, elle obtient le Golden Globe de la meilleure actrice dans un film musical ou une comédie et l’Oscar de la meilleure actrice des mains de Jean Dujardin66.

STAR INTERNATIONALE (depuis 2013)
Elle reprend son rôle de Katniss Everdeen dans Hunger Games : L’Embrasement de Francis Lawrence, qui devient le plus grand succès de la franchise au box-office avec 865 millions de dollars de recettes mondiales.

En mars 2013, Jennifer Lawrence est classée parmi les cent personnes les plus influentes dans le monde par le magazine Time.

En 2014, Jennifer reçoit lors de la cérémonie des Golden Globes le trophée du meilleur second rôle féminin pour sa performance dans le film de David O. Russell, American Bluff et est nommée aux Oscars pour le meilleur second rôle féminin dans ce même film. Elle joue pour la deuxième fois sous la direction du réalisateur et retrouve aussi Bradley Cooper. L’ancien duo de Happiness Therapy est rejoint par Christian Bale, Amy Adams et Jeremy Renner. Le film obtient un énorme succès critique et commercial, avec 251 millions de dollars de recettes mondiales.

Cette année, Jennifer Lawrence apparaît aussi à l’écran dans le blockbuster de Bryan Singer, X-Men: Days of Future Past où elle reprend son rôle de Raven Darkholme / Mystique. Cette fois-ci, pour la transformation en mutante bleue, elle porte une combinaison à partir du cou pour éviter le temps de maquillage et les réactions allergiques aux produits utilisés qui avaient eu lieu lors du premier volet. Le film rapporte 747 millions de dollars de recettes mondiales.

En 2014, Jennifer Lawrence est désignée comme étant la personnalité la plus influente à Hollywood selon le magazine Forbes.

Elle conclut cette année en retrouvant le personnage de Katniss Everdeen pour le troisième volet de la saga Hunger Games : La Révolte (Partie 1). Elle y interprète la chanson The Hanging Tree, qui paraît en single, parvenant à se classer dans le top 40 des charts britanniques et australiens.

Elle débute 2015 avec le drame historique Serena, pour lequel elle retrouve Bradley Cooper, mais le film est néanmoins mal reçu par la critique, et voit, aux États-Unis, sa sortie en salles limitée. Elle reprend pour la dernière fois le rôle de Katniss Everdeen dans Hunger Games : La Révolte (Partie 2) qui est sorti le 18 novembre 2015 en France et le 20 novembre aux États-Unis. Elle termine l’année avec le rôle de Joy, dans un biopic qui retrace le parcours de Joy Mangano, inventrice du balai à franges auto-essorant. Réalisé par David O. Russell, l’actrice y retrouve Bradley Cooper et Robert de Niro. Par rapport à Happiness Therapy et American Bluff, Joy rencontre un accueil critique modéré et un succès commercial relativement inférieur avec 101 millions de dollars de recettes mondiales. Toutefois, la prestation de l’actrice est couronnée par un Golden Globe de la meilleure actrice dans un film musical ou une comédie et une nomination à l’Oscar de la meilleure actrice.

Lors d’un interview au magazine Entertainment Weekly fin novembre 2015, la jeune actrice a révélé qu’elle allait, prochainement, réaliser son premier film, une comédie nommée Project Delirium.

Le 12 février 2016, Jennifer Lawrence annonce qu’elle fait un don de deux millions d’euros pour un hôpital pour enfants de Louisville dans le Kentucky.

En mai 2016, Jennifer Lawrence reprend son rôle de mutante Raven Darkholme / Mystique dans X-Men : Apocalypse, réalisé par Bryan Singer. Le film rencontre un succès commercial avec 534 millions de dollars de recettes mondiales. Puis, fin décembre de la même année, elle sera à l’affiche de Passengers, film de science-fiction réalisé par Morten Tyldum, aux côtés de l’acteur Chris Pratt.

MODE
Durant l’année 2012, Jennifer Lawrence apparait en couverture des magazines Rolling Stone et British Vogue, déclinaison britannique du magazine américain Vogue.

Au dernier trimestre de la même année, le magazine américain Women’s Wear Daily informe qu’elle devient, après Mila Kunis et Marion Cotillard, l’égérie publicitaire des sacs Miss Dior pour la marque Christian Dior.

En 2015, elle renouvelle son contrat avec la marque Christian Dior en devenant l’égérie de la nouvelle gamme de rouge à lèvre “Dior Addict” avec comme slogan : “Shine don’t be shy.”.

En 2014, la jeune femme est élue « femme la plus sexy du monde » par le magazine FHM.

IMAGE MEDIATIQUE
En 2012, les performances de l’actrice ont incité Rolling Stone à l’appeler la « jeune actrice la plus talentueuse en Amérique ». Donald Sutherland l’a comparée à Laurence Olivier et l’a décrite comme une « actrice exquise et brillante ». David O. Russell salue son jeu sans effort faisant apparaître ses performances comme faciles. Jennifer Lawrence n’a jamais étudié ni joué dans un théâtre professionnel, déclarant: « J’ai toujours étudié les gens et je suis fascinée par leurs réactions et sentiments. Et je pense que c’est la meilleure classe pour jouer, vous pouvez prendre – regarder de vraies personnes, les écouter et les étudier ».

Elle est perçue comme ayant une position d’influence et de pouvoir au sein de l’industrie cinématographique. En 2013, elle figure au Time 100, liste annuelle des personnes les plus influentes dans le monde publiée par le magazine Time et est nommée la femme la plus puissante dans l’industrie du divertissement par Elle. La même année, elle est classée comme la deuxième actrice la plus puissante par Forbes, après avoir gagné environ 26 millions de dollars par rapport à l’année précédente. En 2014, elle est la deuxième actrice la mieux payée à Hollywood selon Forbes et est citée comme l’actrice la plus puissante, se classant à la 12e place de la liste Celebrity 100. En 2015 et 2016, Forbes a signalé qu’elle est devenue l’actrice la mieux payée au monde avec des gains annuels de 52 millions $ et 46 millions $ respectivement. Entertainment Weekly nomme Jennifer comme « artiste de l’année » en 2015.